Cathou coud et Lili rit

Pirouette et Tendresse - patron Maëva de Super Bison

BONNE ANNEE ! Du fond du coeur, je vous souhaite plein de vie et d'idées vivantes, plein de créations, plein de relations positives, plein de construction de vous et de ceux que vous aimez ! Plein d'originalité et d'inventions partagées, au plan humain comme couturistique ! Cette année encore, c'est mon souhait pour ce blog : être un espace de partage, d'échange et de création, un lieu de douce construction d'une connaissance commune, d'une richesse échangée immense !

C'est de tous ces voeux et d'une envie de confort hivernal, chaud comme un Noël d'enfant, que sont nées les deux robettes du jour : Pirouette (en jersey double) et Tendresse (en sweat), toutes deux pour Lili (nooon !!?). Elle a maintenant trois ans et ses goûts s'affirment : du confort oui, mais des robes qui tournent, des tissus qui, de préférence, scintillent... La P'tite Dame grandit et le fait savoir. Que de plaisir avec cette interlocutrice !

Pirouette :

20200104_105852

Tendresse :

20191208_172755

Matériel et fournitures

Quand il s'agit de tissus extensibles, je ne résiste plus à l'appel de la surjeteuse. L'essentiel de Pirouette et de Tendresse a été monté sur cette machine à bonheur. Tout est cependant réalisable à la machine à coudre en utilisant un point extensible, comme le point éclair, ou même un point zig-zag étroit.

La machine à coudre est loin d'être remisée. D'abord, je l'aime. Ensuite, elle m'est indispensable pour les ourlets à l'aiguille double, les surpiqûres, la couture des appliqués et même celle du passepoil.

Pour la coupe des tissus extensibles ou glissants, je persiste et signe dans mon apologie du cutter rotatif, de l'équerre à patchwork, et du tapis de coupe gradué.

20200103_225027

Pour Tendresse, le sweat à petits coeurs a été acquis sur Tissus.net. Le bord-côtes rose poudré et pailleté vient de chez Mondial Tissus.

tissu-sweatshirt-gratte-coeurs-gris--154_4471_1264_SZ00

Pour Pirouette, le jersey double - bleu jean's d'un côté, gris de l'autre, a été acheté chez Mondial Textiles (Belgique), comme le passepoil en lurex gris argent. Le jersey aux danseuses est un coupon de chez Veritas (Belgique). J'ai aussi utilisé un peu d'entoilage fin thermocollant pour les appliqués.

20200105_182628 20200105_182738

Last but not least, le fil ! Toujours de marque Gütterman, les fils utilisés pour Pirouette sont le n°537 (un bleu jean's foncé que j'aime beaucoup), et le n° 38 (gris clair) qui a servi aussi pour la couture de Tendresse.

Patron, ajustements, modifications

Le patron Maëva de chez Super Bison allie le confort d'un tissu extensible et la féminité d'une robe qui tourne. ll est toutes saisons, en sweat pour l'hiver, en jersey léger pour l'été, plutôt simple à monter et propose quatre versions. Serait-ce le patron idéal ? Avant de le juger fantastique, il serait sympa d'apprivoiser le tableau des tailles ainsi que de gérer l'orientation des motifs sur une jupe demi-cercle.

maeva1_1024x1024 (1)maeva_1024x1024

Apprivoiser les tailles...

Sauf erreurs répétées de ma part, le point faible du patron est lié aux tailles. Selon le tableau des tailles, Lili porterait du 3 ans en stature ainsi qu'à la poitrine, mais du 4 ans pour la taille. J'ai donc ajusté le patron des hauts, dos et devant, lors du calque. Ajustement classique, j'ai relié harmonieusement les points du bas des emmanchures en taille 3 ans aux points bas des devant et dos en taille 4 ans, le tout sur une hauteur de 3 ans pour respecter la stature de Lili. Puis, j'ai décalqué la jupe en 4 ans, également sur une hauteur de 3 ans.

En cours de travail, j'ai lu sur les réseaux qu'il fallait "faire attention" aux tailles du patron Maëva. Trop tard, la première Tendresse était coupée et un peu trop petite de partout. Un peu trop moulante, un peu trop courte, les manches étant les plus problématiques, très moulantes et difficiles à enfiler. Un peu bof pour une robe tout confort...

Première version de Tendresse - un peu trop juste de partout et trop serrante aux manches :

20191214_150545(0)

En bref, pour la deuxième Tendresse comme pour Pirouette, j'ai patronné du 5 ans en largeur et du 4 ans en hauteur, et même du 6 ans pour la largeur des manches de Pirouette.

Une interprétation de cette affaire ? Le haut du patron Maëva aurait une aisance nulle ou même négative, c'est-à-dire que ses dimensions finies sont égales ou plus petites que les mesures prises sur le corps. Pour des tissus très extensibles, comme du T-Shirt d'été, cela peut convenir. Pour des tissus plus soutenus, comme le sweat d'hiver, des ajustements-élargissements sont nécessaires.

Gérer les motifs de la jupe demi-cercle : ren-ver-sant !

Couper une jupe demi-cercle dans un tissu à motifs peut être "renversant". Par rapport au pli central avant de la jupe, le demi cercle fait très naturellement faire aux dessins un quart de tour à gauche du pli central et tout autant à sa droite !  Si les dessins sont verticaux sur le pli central avant de la jupe, ils sont horizontaux et tête-bêche à l'arrière.  

Sur une chute de tissu, voici un modèle réduit de la jupe demi-cercle pliée en deux, sur le pli, comme lors de sa coupe.  En verticale, les petits coeurs et le pli du tissu correspondront à la verticale centrée sur l'avant de la jupe. En horizontale, un quart de cercle plus tard, les bords crus du tissu formeront la couture verticale centrée au dos de la jupe. 

20200106_224303

Après couture, cela donnerait ceci pour l'avant...

20200106_225058

...et ceci pour le dos :

20200106_225140

Qu'en pensez-vous ? Je trouve plutôt chaotique que les coeurs du dos soient verticaux, ceux de la jupe horizontaux. J'ai préféré couper la jupe en deux parties, l'une pour l'avant, l'autre pour le dos, en scindant le patron au niveau du cran de montage des côtés (précisément là car l'avant et le dos de la jupe ne sont pas identiques à la taille). Reste ensuite à ajouter 7mm de marge de couture aux côtés découpés (là où brille le Scotch sur la photo) ; à noter clairement sur les patrons qui est dos, qui est devant ; et à couper chaque demi-jupe, après avoir plié le tissu dans la verticale des motifs (qui deviendra la verticale centrale de la demi-jupe). La verticale des motifs est en fait la verticale de la maille du tissu.

20200105_194420

Résultat : la jupe de Tendresse, en deux pièces, a des coutures latérales, alors que Pirouette, en jersey uni, n'a besoin que d'une pièce et d'une couture dorsale.

20191214_150533

20200104_114329

Montage et couture

Après les ajustements et modifications du patron, la couture et le montage sont relaxants. Ils sont bien expliqués dans le livret technique du patron Maëva. Cela dit, le pas à pas du sweat Nixie (ici) reste ma référence pour le montage de sweats, T-shirts, bandes d'encolures.

Tendresse ne présente aucune particularité à la couture. Pirouette a deux originalités : de petits appliqués géométriques et un passepoil en lurex argenté en guise de ceinture.

Le dessin et la réalisation d'appliqués seront au centre de mon prochain petit tuto, comme promis dans l'article sur Douceur. Petit avant-goût en images :

20200104_003840

20200104_004020

20200104_110535

La pose du passepoil fait l'objet, sur la toile, de nombreux tutos qui se passent haut la main de mon intervention, tant pour la pose que pour les raccords discrets. Le point central en est "le" pied de biche spécial passepoil. Inutile de casser votre tirelire pour obtenir celui de la marque de votre machine, le mien est issu de mon coffret "42 pieds de biche". Ce pied de biche est juste une bénédiction pour coudre du passepoil bien régulièrement : le petit boudin du passepoil glisse comme par enchantement dans la glissière du pied de biche.

20200104_025759(0)

Un mot des finitions

Les manches et le bas des deux robettes ont été ourlés à l'aiguille double dont j'aime toujours autant la finition ! A propos, dans ces mailles un peu fermes, j'ai encore allongé le point : il est maintenant à 3.5 et les ourlets me semblent gagner encore un peu de souplesse.

20200104_110422

Une autre et dernière finition est aussi utile que jolie. C'est la surpiqûre de maintien des surjets aux cols des deux robettes et à la taille de Tendresse :

20200103_204022

20191208_171847

Quelques photos des deux virevoltantes

20200103_204009

20200103_203604

20191208_172246

20200103_204037

20200104_114549

20200104_110018

 20200104_110403

Voili, voilà. J'espère qu'en ce début d'année et de décennie, vous êtes plus ivres de vie et de projets que saoûlés.es par les détails techniques de ce petit article innocent. Que les explications en sont suffisamment claires et répondent à vos questions. Que, comme moi (j'avoue tout en 2020), vous percevez la technique comme une fascination mathématique alliée de votre créativité et des jolies choses qui naissent de nos mains et de nos têtes ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires ! Cela m'encouragera dans quelque sens que ce soit ! 

Puis, en 2020, pensez donc, si ce n'est déjà fait, à vous abonner au blog pour partager la suite de ses tribulations couturistiques !

Bisous, bonne couture, bonne année créative ! Ciao-ciao ! Cathou