Comme j'écris le blog à reculons, c'est la quatrième de mes couvertures nomades que je vous présente en premier (c'est un peu le principe du "reculons"). C'est celle du trousseau de bébé Oscar, une couverture spéciale cosy et autres engins dotés de ceintures de sécurité.

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

Fournitures : polaire, coton et oeillets de chez Mondial Textiles ; biais fabriqué maison (tutos ici et ) ; et toujours du fil Gütterman.

Patron 

(ceci n'est pas un tuto complet mais peut, je l'espère, vous éclairer quelque peu)
Ajout du 14 octobre 2018 : le tuto complet pour une couverture nomade doublée est publié ici.

Le patron est plus ou moins une création maison. Merci à ma Lili qui a subi mes premiers essais de couvertures nomades. Cette fois, je pense que le design est au point. "Patron plus ou moins maison" car, pour la taille, je m'inspire du patron de la Kalounette (ici). Je supprime les bras et les remplace par un grand arc de cercle, je change le dessin de la capuche, et je redessine tout le devant. 

Voici ce que cela donne, en taille premier âge et en demi patron posé sur la pliure des tissus : un tissu extérieur (polaire écru) un tissu intérieur (coton gris à nuages). Toutes les pièces sont donc coupées à deux reprises.

Il y a quatre patrons à découper :

1. le dos de la couverture (la grande partie arrière comprenant les dos des capuche, couverture et jambes) ;

2. le devant de la capuche qui épouse la forme de la capuche du dos de la couverture ;

3. le devant de la couverture qui couvre le bidou et les jambes. Ce patron épouse le bas du dos de la couverture, à l'entre-jambe et sur les côtés ;

4. la ceinture (en deux parties, donc à couper deux fois dans chaque tissu en faisant attention à la SYMETRIE).

Patrons dos et devant superposés :

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

Pour mieux voir, les deux patrons séparés :

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

Montage en quelques photos

(je ferai plus de photos la prochaine fois, maintenant que j'ai le blog, c'est indispensable)

Ici, le tissu intérieur du dos de la couverture est découpé et surfilé. Il faut encore faire de même avec les autres pièces, et en double qui plus est... :

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

 Là, toutes les parties sont dejà assemblées :

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

A noter

1. Un petit truc pour trouver l'endroit où coudre les pans de ceinture (hauteur et écartement) : épinglez le devant (les "jambes") de la couverture sur le dos, glissez quelques tissus à l'intérieur pour simuler un bébé ; posez les deux parties de la ceinture de part et d'autre du devant ; assurez-vous que les deux parties de la ceinture sont à égale distance du milieu de la couverture et qu'elles se superposent au milieu du bidou de votre faux bébé. Quand vous êtes satisfait-e, tracez un trait au feutre de chaque côté et cousez-y vos ceintures.

2. Les photos ci-dessus montrent que le bas de la capuche et la partie libre du devant de la couverture sont terminés par un biais avant de les asssembler au dos de la couverture.

Finitions

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

1. Pose d'un biais à cheval tout autour de la couverture. Aïe, les épaisseurs ! Lenteur et douceur...

2. Pose de deux oeillets au bord du pan gauche de la couverture pour un garçon, sur le pan droit pour une fille (convention à respecter ou pas).

3. Confection et couture de nouettes : des rubans peuvent convenir. Ici, j'ai préféré fabriquer les nouettes dans du biais plié en deux tout du long, sur une belle longueur. Mieux vaut avoir des nouettes un peu longues que de ne pas pouvoir fermer la couverture quand bébé s'y trouvera...

Pourquoi des nouettes ou des rubans ? Vous verrez un peu partout des couvertures fermées par du Velcro. A l'usage, la Maman de ma Lili a noté les faiblesses de ce système. D'abord, le bruit du Velcro réveille bébé quand on ouvre la couverture. Ensuite, le Velcro s'accroche partout et abime la polaire de la couverture et, dans la lessive, les autres vêtements.

Chaque nouette se coud en face d'un des oeillets, à la même hauteur, sur le dos de l'autre pan de la couverture (ici sur la partie en polaire). Elles sont cousues juste au pli formé quand la couverture est fermée.

4. Pose de deux pressions en résine sur la ceinture. Le tuto pour la pose des pressions en résine est ici. Par rapport à ce tuto, j'ai pris l'habitude de ne plus pré-trouer mes tissus à l'aide de la pince, les trous sont tellement larges que les pressions risquent de ne pas tenir. Je perce simplement le tissu avec la pointe de la tête de pression.

Si vous désirez plus de détails, n'hésitez pas à me les demander, via le bouton "Contactez l'auteur", dans la colonne de droite.

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html

http://cathoucoud.canalblog.com/archives/2018/03/16/36745348.html