Bonjour !

Après Promenade et Astuce (deux Helsinki de Ikatee), ce sont deux robes presque droites que j'ai cousues pour Lili cet hiver. Pour cela, je suis partie du patron Henriette de Citronille en taille 2 ans, que j'ai modifié pour répondre à la commande de la Maman de ma Lili : des robes en sweat, style tuniques, droites ou presque, à manches longues. La première a été baptisée Nicole, la seconde, Etoile. La plupart des photos de ce billet ont été prises durant la réalisation de Nicole.

Nicole

20181129_005555

Etoile

20181212_220523

Personnalisation du patron

Ce que j'ai gardé du patron original : les manches et emmanchures ainsi que la forme légèrement trapèze de la robe.

Ce que j'ai modifié :

1. j'ai supprimé la patte de boutonnage avant ;
2. supprimé l'empiècement dos ;
3. fermé la robe au dos par une fermeture éclair ;
4. je n'ai pas mis la poche ;
5. comme je trouve que les encolures sont souvent trop larges sur la modèles enfants, j'ai rétréci l'encolure, comme expliqué dans le tuto de Elsa Couture.

Fournitures

Nicole est en sweat gris, très léger  et rehaussé de petites taches noires en relief. Il vient de chez Mondial Textiles, comme la fermeture éclair (25 cm) et le fil Gütterman.

Etoile est en sweat plus épais, tout doux, et pailleté d'argenté scintillant, acheté sur Tissus.net.

Quelques étapes de la confection

1. Patron et plan de coupe

20181123_232754

 2. Coupe du sweat au cutter rotatif. Pour le jersey, je trouve cette coupe plus facile et précise que la coupe aux ciseaux.

20181123_233416

3. Après surfilage de toutes les pièces, montage centré bord à bord de la fermeture éclair. De nombreux tutos existent, comme ici. C'était mon deuxième montage bord à bord. Il reste des imperfections mais je trouve que ce montage donne un chouette fini ! 

20181124_194729

20181124_194752

4. Couture des épaules (endroit contre endroit). J'ouvre ensuite les coutures au fer et en fixe les bords à l'ouvrage, à la main, au point invisible.

5. L'opération la plus délicate est, pour moi, la pose de la bande de propreté de l'encolure.
Cette bande de tissu est coupée dans le biais (c'est-à-dire à 45° par rapport à la maille du sweat). Elle est plus courte que l'encolure pour que l'encolure ne baille pas (entre 80 et 90% de la longueur de l'encolure, selon le coefficient d'élasticité du jersey ou du sweat). Pour une jolie finition dans du jersey, je couds cette "bande de propreté" à l'aiguille double.

La pose de la bande de propreté vous est, par exemple, expliquée ici. Personnellement, j'ai appris la technique dans la formation "La boîte à outils de la couture" de chez Urban Fairy (Elsa Couture).

En bref et en images :

La bande de propreté est pliée en deux sur toute sa longueur. Après épinglage soigneux pour étendre uniformément la bande (plus courte) sur l'encolure, on les pique, endroit de la robe face à nous, à 1cm des bords, les bords bruts de la bande contre le bord brut de l'encolure.

20181124_234952

On crante et on coupe ensuite l'excès des tissus le long de la piqûre (on allège ainsi les épaisseurs) ; puis, le long de la piqûre allégée, on retourne la bande de propreté vers l'intérieur. Les épingles sont une nouvelle fois de mise ! 

20181125_031118

20181125_031102

On pique à nouveau pour fixer la bande de propreté à l'intérieur de l'encolure. Là, je dégaine mon aiguille double pour une jolie finition.

20181125_164322

 6. Couture des hauts des manches aux emmanchures :

20181125_172654

20181125_174712

 7. De chaque côté de la robe, longue couture d'une traite, des devant et dos ainsi que du dessous de la manche :

20181125_222335

8. Reste à coudre l'ourlet du bas de la robe et du bas des manches. Dans du jersey ou du sweat, je fais les ourlets à l'aiguille double. C'est tellement joli.

Et voilà, c'est fini !

20181129_005445

 

20181212_220614

20181212_232200

20181129_154444

20181129_005925

 Merci d'avoir lu ce message jusqu'au bout ! S'il vous inspire et que vous l'aimez, n'hésitez pas à le dire ! A tout bientôt ! Cathou